Pour des régions périphériques fortes !

Evan Finger

Candidat au Conseil National

Député au Grand Conseil Neuchâtelois

En fonction depuis Avril 2021
Membres des commissions : 
Fiscalité - Prévoyance - Démocratie cantonale

Secrétaire puis Président
Jeunes UDC Neuchâtel

Secrétaire de 2020 à 2021 et président durant l'année 2022

Conseiller général suppléant

Pour les années 2020 et 2021
Assemblée générale de l'UDC Neuchâteloise pour la désignation des candidats aux élections fédérales de 2023

Evan Finger ? Qui est-ce ? 

Je suis né en septembre 1999 à Lausanne, je viens d’une famille de la classe moyenne, mes parents étaient horticulteur et employé de commerce. J’ai aujourd’hui 23 ans, célibataire, domicilié à Colombier NE. 

Professionnellement j’ai toujours assumé être un fonctionnaire pur souche, j’ai effectué mon apprentissage d’employé de commerce pour la ville de La Chaux-de-Fonds et après avoir entrepris une formation supplémentaire j’ai obtenu un diplôme de spécialiste en office de la population et occupe actuellement le poste de Préposé au Contrôle des Habitants pour ma commune. 

J’ai toujours assumé fièrement être fonctionnaire, car à mon humble échelle cela me permet de me mettre à disposition de la collectivité et surtout de nos concitoyens pour les aider et faciliter leurs démarches administratives bien trop lourdes aujourd’hui. 
Mon engagement politique a commencé à mes 19 ans quand j’ai rejoint l’UDC Neuchâteloise, j’ai rapidement pris une part active dans la reconstruction de la section des Jeunes UDC Neuchâtel pour laquelle j’ai été secrétaire pendant une année puis président pour une année supplémentaire.

Parallèlement j’ai été candidat au Conseil général à La Chaux-de-Fonds en 2020 puis candidat au Grand Conseil                                                                                                        Neuchâtelois en 2021 où j’occupe toujours actuellement la fonction de député. 

Mobilité et transport 

La mobilité est un enjeu crucial pour le développement économique, social et environnemental d'un pays. Dans cette optique, une stratégie de mobilité équilibrée, combinant les investissements dans les infrastructures routières et ferroviaires, est essentielle pour garantir un système de transport efficace et durable. Cette approche permettrait de répondre aux besoins de déplacement des personnes et des marchandises tout en réduisant les émissions de carbone et en favorisant une utilisation rationnelle des ressources.

Energies

L'indépendance énergétique constitue un enjeu majeur pour notre pays. Afin de garantir notre souveraineté et notre prospérité, il est impératif de développer une politique énergétique résolument orientée vers l'indépendance et la diversification des sources d'énergie. Dans cette perspective, l'inclusion du nucléaire dans notre mix énergétique se révèle être une option stratégique à ne pas négliger.

Emploi

La stratégie politique de l'emploi en Suisse vise à promouvoir un marché du travail équitable et dynamique. Elle met l'accent sur le développement des CCTs pour garantir des conditions de travail justes. L'apprentissage est encouragé avec plus de débouchés, moins de charges administratives pour les employeurs et un soutien de l'État. En parallèle, des conditions-cadre favorables sont créées pour stimuler le développement des entreprises, notamment en réduisant les charges administratives, en favorisant une fiscalité compétitive et en investissant dans la formation et l'infrastructure. Cette approche vise à favoriser l'emploi, l'innovation et la croissance économique en Suisse.

Apprentissage et formation

L'apprentissage joue un rôle essentiel dans la formation et l'employabilité des jeunes en Suisse. Pour encourager l'emploi des apprentis, la stratégie politique de l'emploi devrait inclure les mesures suivantes :
- Développement de débouchés
- Réduction  de la charge administrative
- Formation et infrastructure

Société

La société suisse est confrontée à l'influence croissante des mouvements minoritaires qui cherchent à imposer leur idéologie. Je m'oppose fermement à cette tendance. Les piliers de notre société et de notre cohabitation résident dans la famille et les valeurs chrétiennes occidentales. La volonté de l'État ou de minorités d'imposer une uniformisation forcée met en péril le sens de l'accomplissement personnel. La responsabilité individuelle est essentielle ; l'État ou une minorité idéologique ne devrait pas décider du succès ou de l'échec de l'organisation de la vie privée. Les liberté et droits fondamentaux doivent être respectés pour tous cependant les minorités ne doivent pas imposer leur vision de la société.

Agriculture

L'agriculture ne se limite pas à la simple production de denrées alimentaires. C'est un pilier essentiel de notre économie, de notre sécurité alimentaire et de notre patrimoine culturel. Nous devons prendre conscience de sa valeur inestimable et travailler ensemble pour soutenir et renforcer notre secteur agricole.

Immigration

L'importance du contrôle de l'immigration en Suisse ne peut être sous-estimée. En tant que pays ouvert et prospère, nous attirons naturellement de nombreux individus du monde entier, cherchant à bénéficier de notre stabilité économique, de notre système éducatif de qualité et de notre haut niveau de vie. Cependant, il est essentiel que nous maintenions une gestion rigoureuse de l'immigration afin de préserver notre identité nationale, de maintenir l'équilibre économique et de favoriser la cohésion sociale.
Recherche